samedi 27 janvier 2018

[CHRONIQUE] Le Livre des Baltimore, Joël Dicker



Salut à tous!
 
Aujourd'hui, je vous parle de ma lecture du Livre des Baltimore de Joël Dicker, que j'ai dévoré en quelques jours. C'est parti!
 

oOo



Titre : Le Livre des Baltimore
Auteur : Joël Dicker
Année : 2015
Editions : De Fallois
 

oOo


Résumé


 
Marcus Goldman nous raconte ici l'histoire de la famille de son oncle, sa tante et ses cousins, alias les Goldman-de-Baltimore. Ils ont des métiers prestigieux, les enfants vont à l'école privée, ils ont une grande et belle maison, ils partent en vacance en Floride et dans les Hamptons : aux yeux du Marcus de 10 ans, ils sont parfaits. Mais le Marcus adulte va replonger dans ses souvenirs d'enfance, d'adolescence, de jeune diplômé, pour nous amener jusqu'au jour du Drame et à la chute des Goldman-de-Baltimore.


Mon avis

 
Je me suis replongée avec plaisir dans la plume de Joël Dicker, qui nous embarque dans son histoire avec une facilité impressionnante, comme si le roman n'attendait que nous pour débuter. Dès le début, l'histoire des cousins Goldman-de-Baltimore nous tient en haleine, grâce à la forme que l'auteur a donné à son récit. 
 

Ce que j'ai aimé

 
J'adore la manière dont Joël Dicker a raconté son histoire, sous forme de flash-backs. Tout comme dans La Vérité sur l'Affaire Harry Québert, cela entretient le suspense tout au long du roman, et nous donne l'envie irrésistible de tourner les pages, encore et encore. Chaque chapitre nous apporte un élément supplémentaire, mais bien sûr trop peu d'informations pour deviner ce qui a bien pu arriver aux Goldman-de-Blatimore.
 
Voir l'évolution d'une famille à travers les yeux de l'un de ses membres donne une dimension intéressante puisqu'on ressent vraiment l'évolution du narrateur : d'abord totalement naïf et en admiration devant cette partie de sa famille tellement plus aisée que lui, à vouloir vivre par procuration cette vie de rêve, Marcus va ensuite faire ses propres choix et se rendre compte que l'existence de ses cousins et la sienne ne seront jamais similaires.
 
Plus les années passent, et plus Marcus est confronté aux versions de différents membres de sa famille. Et la même histoire vue par différentes personnes prend peu à peu un sens complètement différent, et surtout, les conséquences des mensonges des uns et des autres, des jalousies et des non-dits se dessinent.
 
L'histoire plonge progressivement dans toujours plus de secrets, de mauvaises actions, de noirceur. Si vous compariez la famille du début avec ce qu'elle est devenue vers la fin, vous ne croiriez pas qu'il s'agit des mêmes personnes. Et pourtant, les évènements, un à un, ont bien conduit à ce résultat.


Ce que j'ai moins aimé

 
Pendant une bonne première moitié du roman, peut-être plus, j'ai été irritée par la manière dont l'auteur nous rappelait que le Drame se profilait à l'horizon. Souvent, les dernières phrases de chapitre en ajoutent une couche. Quelques exemples :
"Longtemps, je crus qu'ils ne leur arriverait rien."
"C'était l'année 1993. Onze ans avant le Drame, dont le décompte avait commencé."
"Une partie de moi pensait que j'aurais pu les sauver. Que j'aurais pu empêcher le Drame."
"Comment aurais-je pu imaginer ce qui allait leur arriver?"
J'ai trouvé ça un peu lourd, et le suspense aurait peut-être pu être amené d'une autre manière. Maintenant, je ne suis pas auteur et je n'aurai jamais le dixième de la qualité de l'écriture de Joël Dicker, alors je passe l'éponge ;)
 
Vers la fin du roman, plusieurs personnages commettent des actions vraiment graves (je n'en dis pas plus car ce sont des éléments-clé de l'intrigue), et on les survole, comme s'ils avaient simplement traversé en-dehors des clous. Les évènements sont racontés en quelques lignes puis, lorsque les personnages paient les conséquences de leurs actes, le narrateur les plaint. Non! Je suis d'accord pour l'amour familial, mais là, non.

 
oOo

Ma note : 5/5
 
Les deux défauts que j'ai relevé n'ont en rien gâché mon plaisir de lecture, et ce roman remporte donc une excellente note! Je pourrais parler de ce roman pendant des heures tellement il a réussi à m'embarquer et à me donner envie de ne plus le lâcher. Alors oui, il existe des livres qui ont une intrigue plus élaborée, avec des rebondissements et des révélations plus spectaculaires, mais Le Livre des Baltimore comporte ces éléments de manière plus équilibrée. Au fond, il m'a fait passer un excellent moment et c'est tout ce que je demande à un livre !
 
 
Si vous aussi vous avez lu Le Livre des Baltimore, je serais ravie d'en parler avec vous alors n'hésitez pas à me laisser un commentaire !

Lire ma chronique précédente : Fangirl de Rainbow Rowell
Lire ma chronique suivante : Sans issue de Lisa Unger

2 commentaires:

  1. Océane - Entournantlespages14 février 2018 à 19:06

    Après mon coup de coeur pour La Vérité sur l'affaire Harry Québert l'été dernier, j'ai vraiment hâte de pouvoir me plonger dans ce livre. J'ai très envie de retrouver Marcus et d'en découvrir davantage sur son passé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien je pense que tu ne seras pas déçue! Dans ce livre, l'histoire est vraiment axée sur ses cousins, mais on apprend aussi à connaître Marcus, puisque c'est lui le narrateur :)

      Supprimer