dimanche 21 janvier 2018

[CHRONIQUE] L'Appel du Coucou, Robert Galbraith

 
Bonjour à tous!
 
Bienvenue pour une nouvelle chronique sur Le Coin de la Souris! Aujourd'hui, je vous dis tout sur ma lecture de L'Appel du Coucou de Robert Galbraith.

oOo
 
 



Titre : L'Appel du Coucou
Auteur : Robert Galbraith (J.K. Rowling)
Année : 2013
Edition : Grasset

 
oOo
 
 

Résumé

 
Quand la célèbre mannequin Lula Landry est retrouvée morte suite à une chute de trois étages cette nuit d'hiver glaciale, la police conclut à un suicide. Mais le frère de la victime ne l'entend pas de cette oreille, pour lui sa sœur n'était pas suicidaire. Trois mois après la mort de Lula, il fait appel à Cormoran Strike, un détective privé de sa connaissance. Ce dernier, fauché et à la rue suite à sa dernière rupture amoureuse, va accepter cette affaire sordide pour sortir la tête de l'eau. Nous voilà partis avec Strike dans les rues de Londres et ses lieux les plus chics, à la recherche de la vérité sur la mort de Lula Landry.
 
 
oOo
 

Mon avis

 

Ce que j'ai aimé

J'ai adoré les caractères des deux personnages principaux, complètement opposés mais qui vont si bien ensemble. Il y a d'un côté Strike, le détective vétéran de guerre, baraqué et plutôt secret notamment sur sa vie privée. En bref, pas vraiment un rigolo. Et de l'autre, on découvre Robin, qui débarque en tant que secrétaire intérimaire, avec un caractère plus jovial et qui n'hésite pas à se faire passer pour plein de personnes pour faire avancer l'enquête. Le duo marche très bien, et je regrette même que pendant tout un passage, on ne voyait presque plus Robin.

D'une manière générale, tous les personnages étaient vraiment bien développés, avec leur passé, leur rôle dans la vie et la mort de la victime, et leur rôle dans l'enquête. Ils m'ont manqué lorsque je suis passée à une autre lecture!

L'enquête en elle-même était bien construite, le détective est quelqu'un de très méthodique dans son travail. Pendant une grande partie du roman, plus Strike interroge de proches de Lula, et plus le mystère semble s'épaissir. On ne comprend vraiment que dans les derniers chapitres comment les éléments s'emboîtent.

Et pour le final, je dois dire que je n'avais pas vu venir le retournement de situation. A partir de 100 pages avant la fin, j'ai commencé à désigner chaque personnage comme le coupable, un à un, jusqu'à ce que l'auteur l'innocente 3 pages plus loin. Bien joué, j'y ai vraiment cru!

Ce que j'ai moins aimé

Le roman comporte quelques longueurs, surtout au début, qui sont liées à l'enquête de Strike. On peut le comprendre : une enquête, ça prend du temps, surtout que le détective n'a aucun pouvoir légal contrairement à la police, ce qui l'oblige un peu à ruser pour obtenir certaines informations. Puis dans les 150 dernières pages, tout s'accélère. Ca ne m'a pas empêchée de savourer le livre, mais c'est vrai que le rythme est inégal.
 
 
oOo
 
 
Ma note : 4/5

J'aurais tellement aimé mettre un coup de cœur à cette lecture, rien que pour son auteur! Car Robert Galbraith n'est autre que JK Rowling! Malheureusement, j'ai lu des romans policiers bien meilleurs. Ce roman est quand même d'une grande qualité d'après moi, puisque je lui ai mis 4 points forts et 1 seul point faible. Comme dans Une Place à Prendre, j'ai eu l'impression de lire quelque chose de très intime de la part de l'auteur, lorsqu'elle dépeint la vie dans les quartiers pauvres, mais aussi quand elle évoque avec virulence la presse à scandales et les paparazzis. J'attends de lire la suite avec impatience!

Et vous, connaissez-vous ce livre? Qu'en avez-vous pensé?

Lire ma chronique précédente : Chanson Douce de Leïla Slimani
Lire ma chronique suivante : Fangirl de Rainbow Rowell
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire